Réunion jeudi 2 avril 2020
Ils font partie du personnel de gestion de crise

Les pilotes, les hôtesses et les stewards exemptés de quatorzaine

image description

Si depuis ce lundi 30 mars 2020 tous les passagers atterrissant à l’aéroport Roland Garros sont escortés dans ces centres de confinement obligatoires, les pilote, les hôtesses et les stewards des deux compagnies encore opérationnelles - Air France et Air Austral - sont exemptés de quatorzaine. "Les employés des compagnies aériennes font partie du personnel de gestion de crise" précise la préfecture. Des dispositions particulières sont mises en place pour limiter la propagation du covid-19. Photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Chez Air Austral, la très grande majorité du personnel est réunionnais. Alors, quand leur avion se pose dans l'île, le personnel est autorisé à rentrer chez soi, comme n'importe quel habitant ne pouvant télétravailler. En effet, à l'heure actuelle, il reste tout de même autorisé de sortir de chez soi si le télétravail n'est pas possible. "Dans l'éventualité d'une suspicion de cas dans l'avion emprunté par les employés d'Air Austral, ces derniers sont prévenus et doivent respecter un confinement strict" précise le service de communication d'Air Austral. En cas de confirmation de cas, le personnel devra se faire dépister et observer une quatorzaine comme le reste des voyageurs. Dans le sens inverse de voyage, les employés de la compagnie sont priés de se confiner dans leur chambre d'hôtel une fois arrivés à Paris. "Le temps de repos entre chaque vol a été abaissé au minimum, c'est-à-dire 14 heures" précise le service de communication. Ainsi, ils n'entrent en contact avec personne en dehors des passagers. Chez Air France, le protocole est le même, mais dans l'autre sens : le personnel est très majoritairement originaire de métropole, alors, c'est à La Réunion qu'il se confine à l'hôtel, et en métropole qu'il rentre chez lui. A noter que les compagnies n'opèrent plus qu'un total de trois rotations par semaine, et que seuls 170 passagers sont autorisés à bord de chque vol. Les équipages ont été réduits au maximum aussi. Comme n'importe quel personnel autorisé à se déplacer, stewards, hôtesses de l'air et pilotes peuvent donc continuer à circuler – tout en respectant les mesures de sécurité sanitaire. Des informations confirmées par la préfecture lors d'une conférence de presse tenue ce mercredi, où le préfet a indiqué que les employés des compagnies aériennes font partie du personnel de gestion de crise. "Un protocole pour que ces personnes puissent loger dans des conditions adaptées avant le prochain vol a été mis en place" a précisé Jacques Billant. as / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser