"On ne peut jamais refuser un appel passé au 15"

photo Solen Wackenheim

Le tollé est national. Le 27 décembre dernier, à Strasbourg, Naomi Musenga, est décédée à l’âge de 22 ans suite à un infarctus. Quelques heures avant sa mort, elle avait fait le "15" mais l’auxiliaire de régulation médicale de Strasbourg qui lui a répondu ne l’a pas prise au sérieux. Une enquête administrative a d’ailleurs été diligentée contre cette opératrice du Samu. Un tel évènement pourrait-il survenir à l’île de La Réunion ? Comment le Samu s’organise pour répondre à toutes les demandes ? Le Docteur Xavier Combes, chef du service départemental, a accepté de répondre à nos questions.

Le Samu (Service d’aide médicale urgente) est "l’endroit où arrivent tous les appels téléphoniques du 15. Ce sont, dans un premier lieu, les auxiliaires de régulation médicale qui décrochent le téléphone" explique le docteur Xavier Combes. Regardez : 


#LaReunion Le chef du #Samu, Dr Xavier Combes explique comment sont gérés les appels passés au 15. Ce sont d’abord les auxiliaires de régulation médicale qui décrochent le téléphone pic.twitter.com/9ZtI5Rv5z7
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 9 mai 2018


Le chef de service l’affirme : "On ne peut jamais refuser un appel. Les auxiliaires de régulation médicale (ARM) peuvent guider un patient mais tout appel passé au 15 est régulé par un médecin. À aucun moment, les ARM peuvent répondre à l’appelant : "débrouillez-vous et appelez un médecin". Le motif médical, quel qu’il soit, même s’il est futile, doit être régulé par un médecin". 

Un effectif insuffisant au Samu de La Réunion

À La Réunion, le Samu est composé de deux médecins régulateurs et de cinq auxiliaires de régulation médicale. Cependant, cet effectif n’est pas figé. En fonction des pics d’appel, il peut augmenter. C’est par exemple le cas aux alentours de 18h, 19h : "les cabinets médicaux sont fermés donc on a un nombre d’appels plus important" détaille Xavier Combes. Aussi, dans la soirée et les week-end, il y a un renfort de médecins généralistes. Le médecin l’explique en vidéo : 


#LaReunion Quels effectifs compte le #Samu de l’île ? Le chef du service départemental répond : pic.twitter.com/HFEsceHVaZ
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 9 mai 2018


Selon lui, cet effectif n’est "pas suffisant". En effet, le Samu de La Réunion prend en charge 165 000 patients par an. Un chiffre qui augmente de plus en plus. Pourquoi ? "Parce que la population augmente répond Xavier Combes. aussi, les citoyens ont une exigence de réponse plus immédiate qu’auparavant : il y a 25 ans, les gens étaient beaucoup moins enclins à appeler le Samu. Enfin, la population a été sensibilisée et aujourd’hui, elle a de plus en plus l’habitude de composer le 15". Il ajoute : "On note une augmentation de 3 à 5% des appels par an mais en face, les moyens n’augmentent pas". 

Le scandale dévoilé à Strasbourg il y a quelques jours pourrait-il survenir sur l’île de La Réunion ? En guise de réponse, Xavier Combes rappelle : "il n’y a aucun appel à motif médical qui sera raccroché sans qu’un médecin n’ait donné son avis". Regardez : 


#LaReunion Le scandale dévoilé à Strasbourg où une jeune femme de 22 ans est décédée après avoir été moquée par le Samu pourrait-il survenir à La Réunion ? Le chef de service a accepté de répondre à la question pic.twitter.com/iZKMg455rt
— Imaz Press Réunion (@ipreunion) 9 mai 2018

Dans le département, "il arrive qu’on surestime ou qu’on sous-estime la gravité de l’état d’un patient" déclare Xavier Combes. Néanmoins, depuis qu’il est devenu chef du Samu il y a sept ans, il n’a jamais vu un(e) auxiliaire de régulation médicale être inquiété(e) par la justice ou l’administration : "On a des patients ou des familles de patient qui déposent plainte avoue le docteur. Des médecins régulateurs ont été mis en cause mais ça n’a été le cas pour aucun ARM".

Lire aussi ==> De "graves dysfonctionnements" selon la ministre de la Santé - Strasbourg : moquée par le SAMU, elle décède peu après

mots clés de l'article : santé , hôpital , urgences , La Réunion , SAMU , médecin , 15 , actus reunion , Actus réunion

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 07h00 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 00h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 07h30 à 20h30
Chaque heure: 20h30 à 00h30
voir toutes les horaires de barges