Elle avait fermé en 2012 (actualisé)

Saint-Denis : la pépinière municipale Thérésien Cadet fête son premier anniversaire

photo RB imaz press reunion

Il y a un an, la pépinière municipale Thérésien Cadet rouvrait ses portes. Fermée en 2012, elle a été totalement réhabilitée afin de la rendre plus fonctionnelle et de l’ouvrir au public scolaire. Située dans le quartier de la Colline dans le chef-lieu, la pépinière abrite toutes sortes d’arbustes, de fleurs, de plantes... et s’inscrit dans la continuité de la politique de la ville de Saint-Denis sur le volet environnemental. Le nom du site "Thérésien Cadet" rend hommage au célèbre botaniste réunionnais "pour donner une âme à ce site protégé." (photo d’illustration rb/www.ipreunion.com)

Pour l'occasion, Gilbert Annette, le maire de Saint-Denis s'est rendu à pépinière municipale Thérésien Cadet. Il y a rencontré un groupe d'élèves de CM1 venus visiter les lieux, regardez :

La pépinière municipale de Saint-Denis est rouverte depuis un an, Gilbert Annette a fait un tour sur le site #LaRéunion pic.twitter.com/F0f7iQBywL

— Imaz Press Réunion (@ipreunion) November 8, 2019

La réhabilitation des lieux a coûté 1 million d'euros à la commune. La pépinière Thérésien Cadet est la seule du chef-lieu parmi la dizaine de parcs et d'espace vert qu'il compte. Le site entre dans une politique globale de la municipalité centrée sur l'écologie, le développement durable et la sensibilisation de la jeune génération à l'importance de préserver la planète. "Nous avons pris conscience de l'imminence du danger" esplique Gilbert Annette avant de poursuivre "il est nécessaire de prendre de grandes mesures maintenant quitte à contrarier voire même mécontenter une partie de nos concitoyens qui ne réalisent pas l'urgence de la situation".

Aujourd'hui, la commune a angler sa politique environnementale autour de quatre axes :

• la lutte contre le réchauffemet climatique

• favoriser les circuits courts, notamment dans les cantines scolaires où 40% des produits servis aux enfants sont locaux.

• préserver les ressources et la biodiversité

• développer l'humain

La pépinière municipale entre dans le cadre du troisième axe "Saint-Denis est une ville verte, nous veillons à ce qu'il y ait des espaces verts, des endroits de respiration et nous travaillons toujours dessus" indique l'édile.

La ville de Saint-Denis fait 1700 hectares de superficie, 43% appartient au Parc naturel. La ville souhaite continuer à multiplier les jardins partagés, les parcs etc...

La pépinière est un espace de production végétale à destination des espaces verts de la ville, un espace pédagogique dédié à l'éveil à la nature pour les plus jeunes et grâce à une convention signée avec le Parc naturel il y a trois ans, 40 000 arbres endémiques ont été produits. Quatre écoles du chef-lieu sont associées aux travaux de la pépinière : l'école Les lilas, l'école de Bois de nèfles, l'école des Roses et l'école Eudoxie Nonge.

"Nous en sommes au stade de la sensibilisation mais il faudra bientôt franchir d'autres palliers" indique Gilbert Annette, son interview complète à retrouver ici, regardez :

La pépinière Thérésien Cadet entre dans une politique générale de la ville de Saint-Denis axée autour de la préservation de la planète #LaRéunion pic.twitter.com/rKNWlhpGmT

— Imaz Press Réunion (@ipreunion) November 8, 2019

La vidéo de la municipalité de Saint-Denis sur la pépinière Thérésien Cadet, regardez :

www.ipreunion.com

mots clés de l'article : Saint-denis , actus reunion , pépinière , Saint-Denis Actualité , Actualité de La Réunion , Thérésien Cadet