[PHOTOS/VIDÉO] Balade en mer

Saint-Gilles : des travailleurs porteurs de handicap voguent sur le "Pont-Neuf"

photo RB imaz Press Réunion

"Le Pont-Neuf," voilier fabriqué par des travailleurs porteurs de handicap, a été remis à l’eau ce mercredi 22 mai 2019 dans le port de Saint-Gilles. A bord, des personnes en situation de handicap, qui ont pu le temps d’une matinée profiter d’une balade sur l’eau, entre les tortues et les dauphins. (Photo : RB/Imaz Press Réunion)

"C’était très beau, il y avait des baleines, des oiseaux," s’enthousiasme Josiane, des étoiles dans les yeux. Malgré un temps un peu capricieux, elle vient de passer avec une dizaine de ses camardes, une partie de la matinée à respirer l’air marin sur le pont du "Pont-Neuf."

REGARDEZ :

"Ce matin nous avions une personne hémiplégique. Elle a pu faire une sortie qu’elle n’aurait peut-être pas faite autrement. Nous avions des encadrants, un cadre particulier et adapté," explique Dominique Andriamifidy, éducatrice spécialisée à l’Esat (Etablissement Service d’Aide par le travail) de la fondation Père Favron, un grand sourire aux lèvres.

Sur les 125 travailleurs porteurs de handicap, 85 ont participé au projet et ils sont 75 à avoir levé les voiles. "L’objectif est de permettre aux usagers de naviguer, de connaître le milieu marin, de faire des sorties en mer… C’est une ouverture vers l’extérieur et c’est l’occasion pour les porteurs de handicap de se connaître autrement," détaille Dominique Andriamifidy. "Nous partons avec des groupes de travailleurs qui ne travaillent pas ensemble à l’année. L’intérêt de créer une cohésion avec les équipes de travail," précise Kathy Vanmarque, stagiaire monitrice éducatrice à l’Esat de Bois d’Olive.

Du bateau en kit à la sortie en mer

A l’origine du projet, un petit bateau en kit. Commandé par l’Association Père Favron en 2003, il est assemblé en trois ans par des travailleurs handicapés, encadrés par un moniteur. En 2006, "Le Pont-Neuf," est inauguré à la base nautique de Saint-Pierre. Laissé dans un entrepôt, il attendait patiemment que la base nautique de l’Ouest noue un partenariat avec la Fondation Père Favron.

"Une convention a été signée en 2018, je m’en suis servie pour lancer les sorties voile. Nous avons commencé à monter le projet en décembre. Il s’est mis en place au mois de mars et durera jusqu’à juin," indique Kathy Vanmarque.

www.ipreunion.com