Réunion jeudi 19 mars 2020
FRBTP

Suspension de tous les chantiers de l’île, sauf ceux qui relèvent de la sécurité des personnes

image description

La Fédération réunionnaise du bâtiment et des travaux publics annonce la suspension de tous les chantiers de l’île, à l’exception de ceux relevant de la sécurité des personnes.

Si notre activité de construction de Bâtiments et de Travaux Publics est fondamentale, elle n'est pas considérée comme essentielle à la vie de la Nation, à l'exclusion de travaux relevant de la sécurité des personnes ou de périls imminents.

Nos travaux en équipe et itinérants rendent difficile, voire impossible, la mise en œuvre stricte des gestes barrières recommandés sur nos chantiers : respect d'une distance minimale de un mètre entre deux travailleurs, se laver les mains très régulièrement avec de l'eau et du savon. En l'absence de masques et de gels hydroalcooliques, les mesures de protection ne peuvent pas être complètement assurées pour nos salariés. Notre responsabilité est de ne pas les exposer.

- Situation imprévisible -

Les fournisseurs principaux, notamment de matériaux, ont fermé leurs centrales et sont en difficulté pour approvisionner nos chantiers. Les salariés sont, comme tous les Réunionnais, soumis aux problématiques de gardes d'enfants, d'assistance à des personnes vulnérables et sont parfois mis en quarantaine.

Cette situation totalement imprévisible, liée à la crise sanitaire, oblige à la fermeture de tous les chantiers de la FRBTP le depuis le 17 mars 2020, hormis ceux relevant de la sécurité des personnes qui poursuivent leur travail dans l'intérêt général. Car face à cette situation inédite, la seule capacité d'action de la FRBTP est de tout mettre en œuvre pour freiner la propagation du coronavirus.

- Conséquences lourdes -

Pour la FRBTP, la santé et la sécurité des collaborateurs et plus largement des Réunionnaises et Réunionnais est prioritaire. Cette pandémie aura de très lourdes conséquences sur ses salariés, leurs familles et les entreprises. La FRBTP demande à ce que les entreprises du BTP et leurs salariés soient soutenus par l’État et par les maîtres d’ouvrage publics et privés.

La filière du BTP emploie 18 000 salariés à La Réunion. Il est essentiel de limiter au maximum les risques de propagation du coronavirus et de trouver avec la Préfecture, les autorités sanitaires, les maîtres d'ouvrages et les acteurs économiques du territoire des solutions pour protéger la santé des salariés et permettre la reprise au plus tôt des activités dans de bonnes conditions de sécurité.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser