Piton Jasmin : le nouveau cône volcanique

photo RB imaz press reunion

Piton Jasmin : voici le nom du nouveau cône volcanique résultant de l’éruption du 27 avril au 1er juin 2018. Il a été baptisé par la Cité du Volcan, l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise et le Parc National de La Réunion. De son côté, la préfecture indique qu’une réouverture de l’accès à l’enclos Fouqué à compter uniquement sur les sentiers balisés et entretenus par l’ONF est autorisée à compter du jeudi 14 juin à 08h00. Cette réouverture est rendue possible grâce aux "travaux de sécurisation consécutifs au diagnostic" réalisés par l’observatoire volcanologique, l’office national des forêts, le Bureau de recherches géologiques et minières et l’état major de zone et de protection civile de l’océan Indien, note la préfecture

Pourquoi ce nom a-t-il été retenu ? Pour rendre hommage à Joseph Jasmin, né en 1868 et mort en 1950. Originaire de la Plaine des Palmise, il aurait ouvert une grande partie des itinéraires de randonnée du massif de la Fournaise.

Qui était Joseph Jasmin ?

La Cité du Volcan, l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise et le Parc National de La Réunion l’explique : 

"" Jamais-là ". C’est sous ce drôle de surnom que les habitants de la Plaine des Cafres et les amoureux du volcan, connaissent Joseph Jasmin. Originaire de la Plaine des Palmistes, cet homme méconnu, qui a vécu à cheval sur les 19 ème et 20 ème siècle, était brigadier forestier de profession. Il aurait ouvert une grande partie des itinéraires de randonnée du massif de la Fournaise, comme le sentier du Piton de l’Eau, celui du Piton des Neiges au départ de la Plaines des Cafres... Il doit son surnom au fait qu’il passait le plus clair de son temps sur les sentiers des Hauts. Guide du

Volcan à partir des années 1890, jusqu’aux années 1930 au moins, il a notamment accompagné des scientifiques de renommée mondiale sur le Volcan : Alfred Lacroix (l’un des pères de la volcanologie moderne) en 1911 ; le géographe-explorateur Edgar Aubert de la Rüe en 1930 ; et d’autres

personnalités locales telles que la famille Cornu, toujours dans les années 1930.

Aujourd’hui, son souvenir est entretenu par les habitants de la Plaines des Cafres, qui l’ont connu durant leur enfance. C’est pour honorer ce guide du Volcan que l’OVPF, la Cité du Volcan et le Parc National de La Réunion ont décidé de nommer le cône né de l’éruption du 27 avril 2018, " Piton

Jasmin "."

 

Réouverture des accès à l’enclos Fouqué

Par ailleurs, la préfecture indique que les accès à l’enclos Fouqué sont autorisés par :

- le sentier Pas de Bellecombe - Formica Léo -Chapelle Rosemont - Sentier Rivals - Cratère Caubet
- le sentier Pas de Bellecombe - Formica Léo - Chapelle Rosemont - sentier d’accès au site d’observation du cratère Dolomieu (accès par le nord du cratère)

"Les sentiers Kapor jusqu’à Piton Kapor et du cratère Caubet au Belvédère sur château fort restent interdits d’accès. Le sentier du Nez Coupé de Sainte-Rose est également interdit à la circulation pédestre à partir du Piton Partage en raison d’un réel danger d’effondrement depuis l’éruption du 3 avril." précise la préfecture.

Par ailleurs, "au regard des observations de l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) depuis la fin de l’éruption le 1er juin et des risques résultant de la dernière éruption, le préfet de La Réunion a décidé de revenir en phase de vigilance du dispositif spécifique Orsec du Volcan du piton de la Fournaise" depuis ce merccredi 13 juin 2018 à 8 heures.

Retrouvez toutes les informations sur les précédentes éruptions ici

www.ipreunion.com
 

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 03h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h30 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 03h30
voir toutes les horaires de barges