sports par Toulouse (AFP) , jeudi 8 avril 2021 à 17:54

Coupe d’Europe de rugby : "fraîcheur" contre "expérience" à la charnière entre Toulouse et Clermont

image description
image description

Toulouse comptera dimanche en quart de finale de Coupe d’Europe sur la "fraîcheur" de sa charnière internationale Dupont-Ntamack face à l’"expérience" de celle de Clermont Parra-Lopez, a avancé jeudi l’entraîneur des Rouge et Noir Ugo Mola.

"Je ne sais pas si c'est un choc de générations: il y a de l'expérience d'un côté et de la fraîcheur de l'autre", a répondu en conférence de presse le technicien toulousain, invité à comparer les deux paires.

Le demi de mêlée Antoine Dupont (24 ans) et l'ouvreur Romain Ntamack (21 ans) sont régulièrement associés par le sélectionneur Fabien Galthié sous le maillot du XV de France, que n'ont plus porté depuis 2019 les Clermontois Morgan Parra (32 ans) et Camille Lopez (32 ans).

"L'expérience, c'est comme en boîte de nuit: tant que l'on n'est pas un habitué, on ne rentre pas", a développé Mola. "Laissons le temps à Dupont-Ntamack de se donner cette expérience pour devenir des habitués de ces matches-là. Parra-Lopez a déjà fait ses preuves en gagnant, notre charnière pas encore. C'est peut-être le moment."

Après la belle victoire de son équipe sur le terrain du Munster en huitième de finale le week-end dernier (40-33), l'entraîneur toulousain aurait, plutôt que Clermont, "préféré jouer une équipe anglaise, irlandaise ou galloise".

"Normalement cette compétition doit t'apporter d'autres choses: une autre façon de jouer, une autre philosophie, des provinces...", a-t-il expliqué. "Mais il s'avère qu'il y a cinq équipes françaises sur quatre quarts de finale. Il faut bien qu'il y en ait qui se sacrifient".

Le "sacrifice" du Stade toulousain passera par un déplacement périlleux au stade Michelin de Clermont, où le club haut-garonnais ne s'est plus imposé depuis 2002.

"Ce n'est pas rien 20 ans", a souligné Mola, qui veut tout de même bien laisser aux "amis clermontois (...) ce rôle d'outsiders qui leur va si bien".

La rencontre face au Munster a laissé des traces sur les organismes toulousains et des incertitudes planent sur le talonneur Julien Marchand, le pilier Charlie Faumuina, le centre Pita Ahhki et le troisième ligne Alban Placines.

Gêné par des douleurs au tendon d'Achille, l'ailier Yoann Huget a lui repris l'entraînement, tandis que le troisième ligne sud-africain Rynhardt Elstadt, privé du déplacement en Irlande pour des raisons administratives, pourra postuler pour celui en Auvergne.

mots clés de l'article : FRA , Rugby , EURC

Ces articles pourraient aussi vous intéresser