sports par Paris (AFP) , samedi 17 octobre 2020 à 00:00

L1 : Ben Arfa, derby Lille-Lens et huis clos au menu de la 7e journée

image description
image description

Hatem Ben Arfa va faire ses débuts avec Bordeaux à Marseille, ce week-end pour la 7e journée de Ligue 1, toujours marquée par la crise sanitaire qui impose le huis clos aux matches joués à 21h00, comme le derby Lille-Lens dimanche.

- Le joueur attendu: Hatem Ben Arfa -

Après une saison quasiment sans temps de jeu à Valladolid, Ben Arfa est de retour en France, au sein des Girondins.

A 33 ans, l'ex-Niçois retrouve la Ligue 1 pour un choc au stade Vélodrome contre un autre de ses anciens clubs, l'Olympique de Marseille, samedi soir (21h00). Et après seulement dix jours de présence en Gironde, le gaucher semble déjà opérationnel et prêt physiquement.

"Il est fit. Je sens qu'il a envie, qu'il est motivé", s'est satisfait son entraîneur Jean-Louis Gasset, dont l'équipe est 9e du classement avec neuf points. Un total identique à celui de Marseille (10e), qui n'a plus gagné un seul match depuis le "Classique" de L1 remporté 1-0 au Parc des Princes le 13 septembre (trois nuls, une défaite).

- Le joueur inattendu: Malcolm Barcola -

Qui gardera les buts lyonnais samedi à Strasbourg (13h00) ? L'incertitude est de mise: le titulaire Anthony Lopes a été testé positif au Covid-19 pendant le rassemblement international avec le Portugal et sa doublure Julian Pollersbeck est elle aussi incertaine en raison de la pandémie, selon l'entraîneur Rudi Garcia vendredi.

Si les deux portiers attendent encore les résultats de leurs tests, le N.3 dans la hiérarchie se tient prêt à être propulsé sur le devant de la scène.

Il s'agit de l'international togolais Malcolm Barcola, 21 ans, qui ne compte aucun match chez les professionnels. Le jeune gardien vient tout juste de revenir de sélection, après 90 minutes disputées contre le Soudan (1-1).

La pression serait grande sur Barcola: Lyon est à la peine avec une seule victoire cette saison et une triste 14e place.

La pandémie continue par ailleurs de sévir dans les autres clubs: Montpellier a notamment eu des sueurs froides avant son déplacement à Monaco dimanche (15h00). Le MHSC a en effet déploré huit cas positifs parmi ses joueurs testés jeudi, mais les tests complémentaires effectués vendredi ont finalement révélé que seul un joueur était positif...

Selon le protocole de la Ligue de football professionnel (LFP), les matches sont néanmoins maintenus tant que 20 joueurs (dont 1 gardien) sont négatifs sur un effectif de 30.

- Le choc: Lille-Lens en mode couvre-feu -

Le football français, déjà secoué par la crise des droits TV avec la volonté du diffuseur Mediapro de renégocier le contrat, redoutait les dernières annonces du gouvernement.

Il aura été relativement épargné par le couvre-feu imposé dans les zones d'alerte maximale à partir de 21h00: les matches peuvent en effet se tenir malgré tout, mais à huis clos pour ceux se disputant à cette heure-là.

Ce sera le cas du derby du Nord entre Lille et Lens, dimanche (21h00). Tant attendu par les supporters locaux, le duel aura lieu devant des tribunes vides, comme Marseille-Bordeaux la veille.

Sportivement, ce sera beaucoup plus chaud au stade Pierre-Mauroy entre deux équipes en forme qui figuraient sur le podium du Championnat après la 6e journée. Avec 14 unités, le Losc devance le promu lensois d'un petit point.

Le programme (en heures françaises)

Vendredi

Dijon - Rennes 1 - 1

(21h00) Nîmes - Paris SG 0 - 4

Samedi

(17H00) Reims - Lorient

(21H00) Marseille - Bordeaux

Dimanche

(13H00) Strasbourg - Lyon

(15H00) Angers - Metz

(15H00) Monaco - Montpellier

(15H00) Nantes - Brest

(17H00) Saint-Etienne - Nice

(21H00) Lille - Lens

mots clés de l'article : FRA , santé , Foot , L1 , épidémie , virus , Pandémie

Ces articles pourraient aussi vous intéresser