sports par Los Angeles (AFP) , mercredi 12 janvier 2022 à 11:00

NBA : Memphis, puissance dix, s’offre les Warriors, les Suns au zénith

image description
image description

Golden State et Klay Thompson - pour son deuxième match en NBA après deux ans et demi d’absence - ont chuté mardi sur la route de Memphis, battus par les Grizzlies de l’irrésistible Ja Morant, Phoenix en profitant pour repasser en tête à l’Ouest.

Comme souvent cette saison, cette dixième victoire d'affilée (116-108), qui établit un nouveau record de la franchise du Tennessee, aura porté la griffe de Morant. Le meneur de 22 ans, qui a livré un beau duel à distance avec Stephen Curry, auteur d'un triple-double (27 pts, 10 passes, 10 rbds), a commencé et fini très fort la rencontre.

Après avoir mis 15 pions dans le premier quart-temps, il a su porter l'estocade finale, en inscrivant les cinq derniers points de son équipe dans l'ultime minute, alors que Gary Payton II (13 pts) venait de ramener les Warriors à trois longueurs. Il a ainsi terminé meilleur marqueur (29 pts, 8 passes).

"Je voulais être agressif d'entrée. On a pris une grosse avance sur l'une des meilleures équipes du championnat, qui a su revenir et même prendre l'avantage. Mais nous avons continué à nous battre", a commenté Morant, notamment épaulé par Tyus Jones (17 pts), facteur X venu du banc, dont deux banderilles lointaines coup sur coup ont pavé le succès de Memphis, à trois minutes de la fin (109-100).

Quarante-huit heures après son retour réussi face à Cleveland (17 pts), Thompson montré de bonnes choses (14 pts, 3 passes, 3 rbds) en 20 minutes. Dans le money-time, c'est lui qui a maintenu quelque peu le suspense, avec un panier et une passe décisive. Si son shoot derrière l'arc était entré à deux minutes du buzzer, le match aurait pu rebasculer.

Voilà Memphis désormais tout près de la 3e place occupée par Utah, la 2e étant donc à nouveau propriété de Golden State, puisque Phoenix a l'a emporté à Toronto (99-95).

- Renversants Clippers -

Les collectif des Suns a encore brillé, avec les cinq titulaires entre 12 et 19 points. Et, comme souvent dans les money-time serrés, Chris Paul (15 pts, 12 passes) et Devin Booker (16 pts) ont fait la différence, marquant chacun quatre points à une minute de la fin.

A Los Angeles, les Clippers (8e) ont compté 25 longueurs de retard face à Denver (6e), avant de renverser la situation (87-85) dans le sillage de Reggie Jackson, qui a inscrit 11 de ses 13 points dans le dernier quart-temps. Le tout en s'offrant un dunk impressionnant sur Nikola Jokic (21 pts, 13 rbds, 8 passes).

Après quoi Nicolas Batum (6 pts, 4 rbds) s'est montré décisif, avec un shoot derrière l'arc qui a donné suffisamment d'avance à L.A. pour s'imposer, avant de gagner un entre-deux face au grand Serbe.

Ce dernier a bien ramené les Nuggets à deux unités à 28 sec du buzzer mais a manqué sa tentative pour la gagne, tout comme Aaron Gordon (30 pts) au rebond.

A l'Est, où les favoris Brooklyn (2e) et Milwaukee (4e) marquent le pas, Chicago a accru son avance en tête. Les Bulls ont en effet corrigé Détroit (133-87), en infligeant un terrible 72-35 en seconde période.

DeMar DeRozan aurait pu réussir un triple-double (20 pts, 12 rbds, 7 passes) s'il n'était pas resté sur le banc durant les 16 dernières minutes, laissant Nikola Vucevic finir meilleur marqueur (22 pts, 8 rbds).

A noter, côté Pistons, l'activité positive de Killian Hayes (8 pts, 5 passes, 4 interceptions, 3 rbds).

Enfin, Washington (9e) a vaincu Oklahoma City (122-118) grâce à un shoot derrière l'arc de Kentavious Caldwell-Pope (16 pts) à 30 secondes du terme. A la pause, il en était presque venu aux mains avec son coéquipier Montrezl Harrell...

Ces articles pourraient aussi vous intéresser