Abdillah Soussou signe avec la Fédération française de Squash

Cela fait longtemps qu’on n’avait entendu parler de lui : le Mahorais Abdillah Soussou, 38 ans, à la tête de sa marque de textile sportif entièrement personnalisable Soussou Sportswear, vient de conclure un nouveau partenariat. Et de taille puisqu’il s’agit d’équiper la fédération Française de Squash, « on m’attendait sur une fédération d’Arts martiaux, mais je suis heureux d’investir un nouveau secteur », plaisante cet ancien karatéka de haut-niveau que nous avons joint au téléphone. Un contrat sur deux ans, « qui va me permettre de mettre en place de nouvelles stratégies », glisse-t-il énigmatique.

Installé au Mans depuis deux ans, il y a fêté l’année dernière les 10 ans de sa marque. Pas facile néanmoins de réussir dans le textile, et c’est en faisant appel à du crowdfunding qu’il a pu monter sa 1ère collection en décembre 2017, « c’était un pari risqué, mais nous avons bien vendu. »

La 2ème collection est en cours, prévue pour fin mai, « et comportera des accessoires ». Soussou Sportswear au capital de 60.000 euros, fait peu à peu son nid sur le marché du vêtement sportif, et décline des articles sur deux segmentations, « les groupes, dont les institutions, les écoles, les entreprises ou les associations, et le grand public. » Pas de point de vente, mais des vêtements qui s’affichent sur la toile dans une collection Capsule « Black and White en tricolore ».

Il n’y pas que la collection qui est en gestation, puisqu’il va être papa pour la deuxième fois, « après un petit garçon de 4 ans et demi, ma femme Laurie est enceinte d’une petite fille », déclare excité, l’heureux papa.

Anne Perzo-Lafond

mots clés de l'article : sport , Economie , Mayotte , orange , Une , Fédération de squash , La Mans , Soussou sportswear