La marche était trop haute pour les 10 Commandos

Héroïques vendredi en demi-finale contre les Réunionnais, les basketteurs mahorais, qui se surnomment les 10 Commandos, n’ont pas renouvelé leur performance face aux Malgaches. Ces derniers ont très bien défendus ne laissant aucun tir facile pour les shooters à 3 points. Henri Ahmed Salim, l’homme du match contre la Réunion a été limité à 10 points seulement, dont 0 sur 3 à 3 points, alors que la veille, il en avait réussi 7 sur 10.

Elly Randriamampionona a anéanti tout espoir de médaille d’or pour les Mahorais avec ses tirs à 3 points dévastatateurs

Et en face, les Malgaches ont aussi bien trouvé la faille dans la raquette notamment avec Francis Mory et Fiary Rakotonirina. Mais c’est surtout grâce à un Elly Randriamampionona que Madagascar a vite creusé l’écart. Celui-ci a inscrit ses 25 points en première mi-temps avec notamment une réussite à 3 points de 66,7 % (6 sur 9). Au premier quart-temps, les Malgaches avaient 13 points d’avance, puis 18 à la mi-temps. Autant dire que la messe était dite, d’autant que les Mahorais ont été très maladroits et ont perdu beaucoup de ballons. Score final 89 à 45, 44 points d’écart, une vraie raclée.

« On était fatigués, en plus on n’a pas eu de réussite, ils ne nous ont pas laissé de tirs faciles, il faut le reconnaître, ils étaient plus forts que nous » explique Hamza Ahamadi. Toutefois, la médaille d’argent reste une satisfaction pour les 10 Commandos. Ils ont trouvé leurs maîtres à jouer. Les Malgaches qui ont fait un coup double samedi puisque les dames l’ont également emporté contre la Réunion 93 à 77.

AH

L’article La marche était trop haute pour les 10 Commandos est apparu en premier sur Le Journal De Mayotte.

météo

JEU 21 NOV

26° 32°

chirongui

les prévisions de la semaine