Une FAQ en réponse à vos interrogations sur l’essaim de séismes

La préfecture de Mayotte a enrichi sa Foire Aux Questions avec le concours du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM). Parmi les quatorze interrogations que se posent les habitants, certaines sont très médiatisées, d’autres sont à découvrir.

La première explication de la FAQ porte naturellement sur l’origine de ces secousses qui nous agitent depuis un mois, « qui proviennent de la libération brusque d’énergie accumulée par les déplacements des plaques tectoniques ». D’ailleurs, le document est plus complet que le précédent sur la rubrique, « Pourquoi de séismes ressentis à Mayotte ? », avec l’explication du glissement de la plaque est-africaine, et sur leur localisation.

On apprend également que certains types de sols, en raison de leur composition, peuvent amplifier la durée et l’importance des secousses, c’est ce qu’on appelle « l’effet de site ». C’est notamment ce qui explique que deux personnes ne vont pas ressentir le séisme de la même manière, même s’il faut tenir compte aussi du « degré de sensibilité individuel aux secousses », et des propriétés du bâtiment que l’on occupe.

Les signes annonciateurs d’une secousse, le comportement à tenir ou la mobilisation de moyens d’urgence, tout est précisé dans la brochure FAQ sur le phenomene sismique a Mayotte : cliquez ici pour la consulter. Avec la confirmation du déploiement d’un 4ème capteur à Mayotte à partir du 18 juin.

La différence de magnitude en questions

Parmi les nouveautés, on s’interroge sur l’envoi de moyens nautiques sur la zone d’épicentre : « L’envoi d’un navire s’avèrerait intéressant pour une mission de recherche scientifique qui nécessiterait plusieurs mois de préparation. Dans le cas précis de Mayotte, il n’apporterait aucun élément en termes d’analyse opérationnelle de la situation, et ne permettrait notamment pas de prévoir la fin ou l’évolution du phénomène. » Les experts ont indiqué au conseil départemental que ce déplacement faisait partie de la réflexion sur une mission à venir, en raison de l’intérêt scientifique du phénomène.

Et enfin, plusieurs internautes se sont émus d’une évaluation jugée à la baisse par le site américain USGS des secousses ressenties dans la nuit du 4 au 5 : « Les sites internet officiels d’instituts de sismologie internationaux diffusent des informations collectées par des capteurs se trouvant, pour les plus proches, à 700 km de Mayotte. Leurs données sont de ce fait sensiblement moins précises que celles du BRGM, qui affine manuellement les paramètres des séismes enregistrés. » Ne faudrait-il pas dans ce cas un renforcement de l’équipe actuelle du BRGM Mayotte, pour assurer une permanence tant que dure le phénomène ?

Rappelons que ni une activité humaine, ni des forages pétroliers ne peuvent induire ces phénomènes, il n’y en a d’ailleurs aucun dans cette zone à 50-60km à l’est de Mayotte.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

à voir également en vidéo

horaire des barges

Petite terre (Quai Issoufali)
Chaque 1/2h: 06h00 - 20h00
Chaque heure: 20h00 - 03h00

Grande terre (Gare maritime)
Chaque 1/2h: 06h30 - 20h30
Chaque heure: 20h30 - 03h30
voir toutes les horaires de barges